Avions, hélicoptères, patrouilles présents à Mainfonds cette année !

  • Push Pull – Avion de collection

    Séquence Passion – Patrimoine :
    Le  Cessna Skymaster   est un avion bimoteur américain de type « Push-Pull » construit dans les années 1960. L’appareil a été produit par Cessna mais aussi par  Reims Aviation.

    La configuration  push-pull   de moteurs d’avion à hélices se caractérise par une paire de moteurs à hélice situés sur le même axe. Le moteur avant est équipé de l’hélice tractive  qui équipe la plupart des avions, tandis que le moteur arrière est équipé d’une  hélice propulsive. Cette configuration est parfois appelée moteurs en tandem

    Avantage de cette configuration

    • L’alignement des deux moteurs réduit la  trainée  aérodynamique par rapport à deux moteurs installés classiquement chacun dans un capot fixé sur l’aile. Pour une même puissance de moteurs installés, un avion en configuration push-pull fera preuve d’une vitesse maximum plus élevée et d’une consommation de carburant plus faible.
    • Quand un des deux moteurs tombe en panne, la poussée reste centrale (même si elle est réduite). À l’inverse, dans le cas d’un bimoteur avec des moteurs sur les ailes, en cas de panne d’un moteur, la poussée est non seulement réduite mais déséquilibrée car du seul côté du moteur encore en fonctionnement.

    C’est Raymond FRAPPOT qui viendra présenter cet avion, il vient de passer plus d’un an a restaurer cet avion qui n’était plus en état de vol. Des jours, des mois de travail et le travail est réussi.

    Il faut mettre en avant tous ces passionnés du patrimoine aéronautique et leur donner la possibilité de montrer leur avions

  • La patrouille Swift Team

    Cette année nous accueillerons la patrouille Swift Team. Celle-ci reprend dans la première partie de son programme les fameuses courses de RENO aux USA (courses de pylônes avec des Warbirds). Un commentateur animera cette course folle autour des pylônes jusqu’à la ligne d’arrivée. En seconde partie, les avions évolueront en solo ou patrouilles pour dessiner des figures dans le ciel.

    Cette patrouille se présentera à vous à deux reprises le 6 Août. En effet, ils vous présenteront également un spectacle « sunset ». En collaboration avec la société Ruggieri, leader dans les spectacles pyrotechniques les avions évolueront en patrouille à la tombée de la nuit avec des effets visuels époustouflants !

    La patrouille Swift Team évolue sur des Globes Swift CG-1B (proches des P-51 Mustang, célèbres Warbirds). Ce sont des monomoteurs datant de la 2nde guerre mondiale. Ces avions atteignent des vitesses de 300 km/h. Polyvalents, ces avions sont également dynamiques et puissants. Leurs fumigènes souligneront à merveilles leurs trajectoires.

  • Le Pitts Special

    Le Pitts Special est un avion biplan de voltige et d’entrainement. La version que nous présentera Guy Napias à Mainfonds le 6 Août sera un Pitts S1-S. Il est en effet monoplace (S1) et il l’a lui-même entièrement construit : aile et fuselage (S).

    Cet avion est équipé d’un monomoteur à cylindres à plats (180ch) entrainant une hélice bipale. Le poste de pilotage est situé derrière l’aile haute, le pilote étant protégé par une verrière constituée d’un pare-brise et d’une partie mobile glissant vers l’arrière. Les ailes biplans, en décalage positif, sont munies d’une rangée de mâts et sont légèrement en flèche. L’empennage est conventionnel, avec des empennages horizontaux et une dérive arrondis. Le train d’atterrissage est classique, les roues du train principal sont protégées par des carénages profilés. Ce biplan mesure environ 2 m de haut pour une longueur de 4,75 m et une envergure de 5,3 m. Sa masse à vide est de 386 Kg. Il peut atteindre une vitesse maximale de 280 km/h.

    Le premier vol du Pitts Special imaginé par Curtiss Pitts eu lieu en Septembre 1944. Ce biplan léger domina ensuite les compétitions de voltige durant les années 1960-1970. Jusqu’en 1962, sa construction est restée artisanale et ce n’est qu’après que des plans ont été vendus pour une fabrication plus industrielle. Il fut utilisé au Chili, en Jordanie et au Vénézuela en tant qu’avion de voltige pour leurs patrouilles acrobatiques officielles.

  • Marchetti SF 260

    Le 15 Juillet 1964, le prototype du Marchetti SF 260 a effectué son premier vol. Dessiné par Stelio FRATI, il mariait un fuselage de F15 PICCHIO, équipé d’une bulle et de la voilure du F8L FALCO. C’est un avion bi-tri places aux formes très pures alliant l’élégance à l’exceptionnelle performance ainsi que de remarquables commandes de vol qui s’apparentent à celles d’un avion de chasse. Il autorise toute la voltige du premier cycle. Il a été fabriqué à plus de 1000 exemplaires et utilisé par différentes écoles de pilotage.

    Raymond FRAPPOT vous présentera le Dimanche 6 Août 2017 le Marchetti F-260 C N°440. Sorti de chaîne en 1978 pour le compte de l’armée Lybienne qui l’utilisera jusqu’en 1985, ce Marchetti volera ensuite sous les cocardes du Burkina Fasso de 1986 à 1992. Pour finir, il sera ramené en France par l’association ANTIC AIR. Il vous sera présenté entièrement restauré dans ses pleines couleurs avec ses codes et ses marquages d’origine de l’Armée de l’Air Burkinabée.

  • Le Broussard

    Le Broussard largueur de parachutistes est un avion fiable, maniable et robuste Il ne nécessite que peu d’entretien et fut destiné à une grande variété d’usages, tant civils (dans le domaine agricole ou le loisir et le sport) que militaires : liaison, avec 6 sièges de passagers ; poste de commandement volant, avec un équipement radio ; observation, avec appareils photos embarqués ; sanitaire, avec une ou deux civières ; mitrailleur, avec arme automatique MAC 52 ; lance-grenades, ou largage de parachutistes. Il fut par conséquent employé de manière intensive et avec toute satisfaction pour le largage de parachutistes au cours de la guerre d’Algérie.

  • Dorine Bourneton

    Dorine Bourneton, seule femme paraplégique au Monde pilote de voltige.

    « Je suis paraplégique et je danse ! Où ça ? Dans le ciel bien sûr ! …

    Vous pensez que c’est impossible ? Et pourtant… Aux commandes de mon avion, mon cœur est en voltige et au Bourget 2015, je deviens la première personne handicapée à faire des loopings au plus prestigieux salon aéronautique du Monde.

    A la joie de vivre ne résiste pas longtemps l’impossible ! » 

    Dorine Bourneton réalise son premier vol solo en avion à 15 ans. En 1991, passagère, elle est la seule survivante d’un terrible crash qui va la rendre paraplégique. Elle obtient finalement son brevet en 1995 à bord d’un avion équipé de commandes manuelles. Une première grande victoire pour elle. Après plusieurs rallyes et raids aériens, elle devient présidente de la Commission Pilotes Handicapés de l’Aéroclub de France. Son engagement et son action permanente auprès des autorités aéronautiques françaises sont récompensées lorsque Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux transports, signe un arrêté ministériel autorisant les personnes handicapées à devenir pilote professionnel. En 2003 elle est leader de la Patrouille Bleu Ciel et en 2009 elle se voit remettre la médaille de l’Ordre National du Mérite. Marraine de la Fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse et du Rafale Solo Display depuis 2013, elle débute en 2014 une formation de voltige aérienne à l’Amicale de Voltige Aérienne (AVA), école de voltige la plus titrée de France. Elle reçoit en 2015 la médaille de l’Ordre National de la Légion d’Honneur. La même année elle obtient la qualification de voltige élémentaire sur un CAP10 adapté. Elle enchainera dans la foulée ses figures de voltige lors d’une présentation au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget. Elle continue aujourd’hui d’œuvrer pour la formation et l’insertion des personnes handicapées dans le monde de l’aéronautique.

    Venez découvrir son programme de voltige le Dimanche 6 Août à Mainfonds.

  • Le Buldog

    Le Bulldog est un avion militaire d’entrainement de la Royal Air Force qui réalisa son premier vol en 1969. D’une envergure de 10m et d’une puissance de 200ch, il peut emmener 2 ou 3 passagers. Cette année Alain Flotard nous présente une patrouille composée de 2 TMK1 Bulldog.

    Ils feront partie des avions qui se poseront sur la piste de Mainfonds. Cette dernière a été rallongée cette année pour permettre à plus d’avions de pouvoir se poser devant vous.